top of page

IPV6 FORUM

IPV6 FORUM

  • Photo du rédacteurReynald HNITZ

Le retail en 2024 : 4 tendances qui vont bousculer les habitudes

L'avenir du retail : un secteur en pleine mutation


Le secteur du retail est en pleine mutation. La croissance des ventes en ligne, l'émergence de nouvelles technologies et les changements des comportements des consommateurs obligent les retailers à s'adapter et à innover.


Les ventes en ligne représentent désormais une part importante du marché du retail. En France, elles ont progressé de 8,3 % au cours du deuxième trimestre 2023, pour atteindre un chiffre d'affaires de 39,3 milliards d'euros. Cette croissance est portée par l'essor de l'e-commerce, qui offre aux consommateurs une plus grande variété de produits et de services, des prix plus attractifs et une plus grande commodité.


Les nouvelles technologies, telles que l'intelligence artificielle, la réalité augmentée et la réalité virtuelle, révolutionnent le secteur du retail. Elles permettent aux retailers de créer des expériences d'achat plus immersives et personnalisées, de mieux comprendre les besoins de leurs clients et d'optimiser leurs opérations.


Les comportements des consommateurs évoluent également. Les consommateurs sont de plus en plus exigeants et souhaitent des expériences d'achat personnalisées et omnicanales. Ils sont également plus sensibles aux enjeux de responsabilité sociale et environnementale.


Tendance du retail #1 : La réalité virtuelle et la réalité augmentée


La réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA) révolutionnent le secteur du retail en offrant aux consommateurs des expériences d'achat immersives et personnalisées.


La RV permet aux consommateurs de vivre des expériences immersives dans un monde virtuel. Par exemple, un retailer de vêtements pourrait permettre à ses clients d'essayer des vêtements avant de les acheter en les projetant sur leur corps en RV.


La RA permet d'ajouter des éléments virtuels au monde réel. Par exemple, un retailer de maison et décoration pourrait permettre à ses clients de visualiser un meuble dans leur salon en RA.


La réalité augmentée peut également être utilisée pour fournir des informations et des recommandations personnalisées aux consommateurs. Par exemple, Google Maps propose une nouvelle mise à jour qui permet aux utilisateurs de visualiser leur itinéraire en 3D.

Commencez par identifier les besoins de vos clients. Quelles expériences d'achat recherchent-ils ?


Testez différentes applications de la RV et de la RA. Ne vous lancez pas dans un grand projet avant d'avoir testé différentes technologies et d'avoir compris ce qui fonctionne pour vous.


Communiquez efficacement sur vos initiatives en RV et RA. Assurez-vous que vos clients savent que vous proposez ces nouvelles expériences.


Les avantages de la réalité augmentée pour le retail


Une meilleure expérience client : la réalité augmentée permet aux consommateurs de visualiser les produits et services de manière plus immersive et interactive.


Une augmentation des ventes : la réalité augmentée peut aider les consommateurs à prendre des décisions d'achat plus éclairées.


Une réduction des coûts : la réalité augmentée peut être utilisée pour réduire les besoins en personnel et les coûts de stockage.


Tendance du retail #2 : L'impact de l'IA sur la recherche


L'intelligence artificielle (IA) est en train de révolutionner la recherche en ligne. Elle change la façon dont les consommateurs effectuent leurs recherches, la façon dont les résultats de recherche sont présentés et la façon dont les utilisateurs interagissent avec ces résultats.


L'une des évolutions les plus marquantes est l'émergence de la « Google Search Generative Experience » (Google SGE). Cette tendance devrait voir le jour en France d'ici le début de l'année 2024.


La Google Search Generative Experience (SGE) est un ensemble de fonctionnalités de recherche et d'interface qui intègre des résultats générés par l'IA dans les réponses aux requêtes du moteur de recherche Google.


La SGE offre donc des expériences générées par l'IA directement depuis les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Ces expériences incluent des informations contextuelles, des réponses directes aux questions, des images, des extraits audios, et même des vidéos, directement dans la SERP, sans avoir besoin de cliquer sur un site web.


Pour les retailers qui souhaitent tirer parti de la SGE, il est essentiel de se tenir constamment informés des derniers développements. En effet, être classé parmi les trois premiers résultats de recherche ne garantira plus nécessairement une visibilité optimale du site web.


La flexibilité et la réactivité face à ces évolutions seront des compétences cruciales pour maintenir une position concurrentielle dans ce contexte en constante mutation.


Il convient toutefois de souligner que la SGE est encore une technologie émergente, qui comporte son lot d'incertitudes et d'ajustements. Par conséquent, plutôt que d'adopter une approche radicale dans la refonte des stratégies SEO, il sera plus avisé de tester progressivement et de s'adapter aux nouveaux paramètres.


La SGE offre de nombreux avantages pour les retailers, notamment :


Une meilleure visibilité : les retailers ont la possibilité de faire apparaître leurs produits et services directement dans les SERP, ce qui leur permet d'être plus visibles et d'attirer plus de trafic.


Une meilleure expérience client : la SGE permet aux consommateurs de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent, ce qui améliore leur expérience d'achat.


Une plus grande personnalisation : la SGE permet aux retailers de personnaliser les expériences de recherche des consommateurs en fonction de leurs besoins et de leurs intérêts.


Tendance du retail #3 : La gestion des données


La gestion des données est un enjeu majeur pour les retailers en 2024. La fin des cookies tiers, le renforcement du contrôle des autorités et la méfiance croissante des utilisateurs obligent les retailers à repenser leur approche de la gestion des données.


La fin des cookies tiers est une tendance inévitable qui aura un impact considérable sur les pratiques de ciblage publicitaire. Les retailers devront se tourner vers d'autres solutions, telles que les first-party data, le contextual targeting ou le CRM, pour collecter et exploiter les données de leurs clients.


Les autorités renforcent leur contrôle sur le traitement des données personnelles. Les retailers doivent se conformer à la réglementation en vigueur, notamment le RGPD, pour éviter des sanctions sévères.


Les utilisateurs plus réticents à partager leurs données


Les utilisateurs sont de plus en plus méfiants vis-à-vis de la collecte et de l'utilisation de leurs données personnelles. Les retailers doivent gagner la confiance de leurs clients en étant transparents sur leurs pratiques de gestion des données.


Les consommateurs sont de plus en plus réticents à partager leurs données personnelles. Ils s'inquiètent de la confidentialité et de la sécurité de leurs données. Cette réticence oblige les entreprises à revoir leur approche de la collecte de données.


Cette évolution a des conséquences sur la manière dont les retailers prennent des décisions. Les retailers et les marques doivent repenser leur stratégie de collecte de données et de ciblage publicitaire. Les approches basées sur les cookies tiers sont progressivement évincées. Les entreprises doivent explorer et investir dans de nouvelles solutions pour atteindre leur public de manière pertinente.


Le regard acéré des autorités sur la gestion des données


Les autorités de protection des données surveillent de plus en plus étroitement les pratiques de gestion des données des entreprises. Les entreprises qui ne respectent pas la réglementation en vigueur s'exposent à des sanctions sévères, notamment des amendes importantes et des atteintes à leur réputation.


L'émergence de l'IA Act dans l'Union européenne est un développement majeur qui illustre cette tendance. Cette loi vise à garantir que les systèmes d'IA utilisés dans l'UE respectent des normes strictes en matière de sécurité, de transparence, de traçabilité, d'absence de discrimination et de respect de l'environnement.


Cette combinaison de contrôles renforcés et de lois sur l'IA suggère que la réglementation des données ne fera que s'intensifier à l'avenir. Les entreprises doivent donc non seulement maintenir des pratiques rigoureuses de gestion des données pour garantir la conformité avec les réglementations actuelles, mais elles doivent également se préparer à une éventuelle réglementation future en matière d'IA et de données.


La transparence, la responsabilité et l'intégrité sont des principes fondamentaux de la gestion des données. En les respectant, les entreprises peuvent préserver la confiance du public et éviter des conséquences graves.


La stratégie de collecte de données first-party : Un impératif du retail


Face à ces défis, il est impératif pour les retailers de développer une stratégie de collecte de données first-party robuste. Les données first-party sont celles qui sont directement collectées par les entreprises auprès de leurs audiences, leurs clients et leurs prospects. Un simple formulaire avec un opt-in vous permet de collecter et de traiter leurs données.


La collecte de données first-party présente de nombreux avantages :


  • Elle permet de construire des relations de confiance avec les clients.

  • Elle permet de mieux comprendre les clients.

  • Elle permet d'obtenir des données de haute qualité pour personnaliser les expériences client.

  • Elle est conforme aux réglementations en matière de protection des données.

  • Elle renforce la confiance des clients.



Tendance du retail #4 : L'éco-responsabilité, un mouvement incontournable


L'éco-responsabilité est plus qu'une simple tendance, c'est un mouvement incontournable qui touche tous les secteurs. Cette évolution est alimentée par la nécessité de transformer en profondeur notre société pour faire face aux enjeux environnementaux pressants.


Les consommateurs accordent une attention grandissante à leurs habitudes de consommation. Ils scrutent les processus de fabrication, s'interrogent sur l'origine des produits et évaluent les impacts de leurs achats. Cette prise de conscience stimule la recherche d'idées novatrices et de nouveautés dans le domaine de l'éco-responsabilité.


La vente de produits d'occasion est une pratique qui gagne en popularité en Europe. Elle est notamment stimulée par l'inflation, qui pousse les consommateurs à chercher des alternatives moins coûteuses. Le taux de pénétration de l'occasion augmente dans tous les pays, que ce soit sur le marché des produits high-tech ou dans l'industrie de la mode.


Le phénomène de désinfluence, également connu sous l’hashtag #deinfluencing, constitue un changement significatif dans le marketing d'influence et la publicité. Il émerge comme une réaction à la prédominance de l'influence des médias sociaux et de la culture des influenceurs traditionnels.


Les consommateurs remettent en question la légitimité du pouvoir des influenceurs et l'authenticité de leurs recommandations. Ils encouragent un mode de consommation plus réfléchi, mettant en lumière des pratiques commerciales éthiques, la recherche de produits durables et la valorisation des marques qui s'engagent en faveur de la responsabilité environnementale et sociale.


La tendance à l'éco-responsabilité pousse les entreprises à revoir leur stratégie de marketing d'influence, à s'engager dans des initiatives durables et à communiquer de manière transparente sur leurs actions en faveur de la responsabilité.



Clictill, la caisse enregistreuse qui accompagne les retailers


Choisir  Clictill, c’est choisir une solution fiable développée par un éditeur de logiciels avec plus de 20 ans d’expertise métier. Et AVEC CLICTILL, VOS DONNÉES SONT SÉCURISÉES !


Grâce à notre solution d’encaissement moderne et sécurisée, CLICTILL s’engage à protéger les données sensibles des commerçants. En mettant en œuvre des protocoles de chiffrement avancés, une sécurité réseau solide, une authentification renforcée et une surveillance continue des fraudes, CLICTILL offre aux commerçants une tranquillité d’esprit quant à la confidentialité et à la sécurité de leurs informations.

6 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page